Les Communes

La Communauté de Communes de Haute Tarentaise comprend huit communes sur un vaste territoire de 57 000 hectares et une cinquantaine de kilomètres de part et d’autres de la vallée.

Les Chapelles

La Commune des Chapelles est située en Haute-Tarentaise dans le département de la Savoie, en rive droite de l’Isère entre Bourg saint Maurice et Bellentre.

 Les Chapelles 

La Commune est fortement marquée par la pente : elle s’étage sur 2 000 mètres de dénivelé avec un point bas à environ 800 mètres et un point culminant à 2 900 mètres.
Dans sa partie inférieure, le territoire est marqué par quelques effets de plateaux où s’est niché l’urbanisation en hameaux au nombre de huit : Chef-lieu, Villarivon, Fendailles, Parchet, Chevrières, Montgirod, Picolard et Couverclaz.

La Commune s’étend sur 17,3 km² et compte 504 habitants. Ceux-ci sont appelés les Chapelains et les Chapelaines. 
 
 

 

 

 

M. Gilles FLANDIN
Maire des Chapelles

 

Bourg Saint Maurice-Les Arcs

Bourg Saint Maurice , chef-lieu du canton, est une commune de 8 174 habitants.

Au centre d’un vaste territoire qui s’étend depuis le massif du Mont Blanc et son point culminant l’Aiguille des Glaciers, jusqu’au Beaufortain en rive droite de l’Isère, elle englobe en rive gauche de l’Isère le versant des Arcs où se sont  nichées les stations des Arcs 1600, 1800, 1950 et 2000 constituant un immense domaine skiable de renommée internationale.

Dans son site privilégié, Bourg-Saint-Maurice et ses nombreux villages et stations d’altitude, offrent un panorama très varié et un nombre d’activités tout à fait complet pour les habitants et ses visiteurs.

   

 

 

 

M. Michel GIRAUDY
Maire de Bourg Saint Maurice


 

Séez, Porte du Col du Petit-Saint-Bernard

 Situé à 900 mètres d’altitude, au coeur de la Haute-Tarentaise, Séez est un village convivial, dynamique, culturel et touristique, comptant environ 2500 habitants.

Village culturel : son emplacement à la sixième borne de  la voie romaine traversant le  Col du Petit-Saint-Bernard fait référence à son nom issu du latin « Sextum », et en fait une des particularités de la commune. En effet, très attachée au Col situé en partie sur son territoire, Séez entretient un fort partenariat avec la commune de La Thuile (Italie), visant à mettre en valeur la dimension historique, patrimoniale et culturelle du territoire transfrontalier lié au col.

Les lieux d’exposition du patrimoine et de l’artisanat local sont très présents sur la commune.
Village dynamique et convivial, Séez compte une part importante de population jeune. Deux écoles accueillent les élèves de  maternelle et cours élémentaire.

Des espaces sportifs sont implantés à proximité. Le tissu associatif est très actif et propose de nombreuses manifestations sportives, sociales et culturelles (37 associations).

Commune touristique, labellisée « Station Verte »  et « Qualité Tourisme », Séez est un lieu de visite attractif en toutes saisons.

Point de départ de nombreuses randonnées et parcours de visite, Séez est directement relié au domaine skiable international de l’Espace San Bernardo (La Rosière/ La Thuile).

 
 

 

 

 

 

M. Jean-Luc PENNA
Maire de Séez

 

Montvalezan-La Rosière

Cette commune qui s’étage de 850 à 2900 mètres d’altitude, offre une vue imprenable sur la vallée de la Haute Tarentaise.
Composé d’une quarantaine de hameaux, Montvalezan est l’exemple type de l'architecture traditionnelle savoyarde : le bois, la pierre et la lauze (dalle de schiste grise et régulière utilisée pour recouvrir les toits). Le village du Châtelard se distingue par sa chapelle Saint Michel, perchée sur un éperon rocheux qui domine toute la vallée.
Située sur une voie de passage, cette commune dispose d’un fort : la Redoute Ruinée, qui a notamment permis de contrer les attaques italiennes.
La Rosière est une station conviviale reliée avec la Thuile en Italie : l’Espace San Bernardo.

 
 

 

 

 

 

M. Jean-Claude FRAISSARD
Maire de Montvalezan

 

Sainte Foy Tarentaise

Précieuse, préservée, harmonieuse... au coeur des domaines skiables les plus réputés de Tarentaise, Sainte Foy se révèle comme un écrin de nature et de charme et cultive la discrétion aisée.

Riche d’un patrimoine architectural traditionnel avec son hameau classé, ses maisons à colonnes, ses chapelles et ses chalets tout en pierre, bois et lauze, on y retrouve l’atmosphère vraie de la vie de montagne.

Afin de préserver ce cachet architectural, Sainte Foy a prescrit deux chartes. La première, en 1990, impose aux constructeurs l’utilisation des matériaux locaux (bois, lauze, pierre) et un nombre d’étages limités. En 2006, la deuxième charte vise la signalétique avec l’obligation de panneaux et enseignes en bois pour les commerçants.

Vous aimerez déambuler dans les ruelles étroites de ses hameaux qui cachent quelques savoureuses tables ainsi que ses hébergements de caractère associés à des prestations haut de gamme.
Destination incontournable pour tous les amoureux de ski nature, la station déroule, au-delà de son domaine skiable, de nombreux itinéraires en forêts et des sites natures secrets comme l’itinéraire du Monal ou la célèbre face nord de Fogliettaz.
Sainte Foy se prête aussi aux adeptes de vacances en famille avec son domaine mesuré.

Dotée de trois centres bien-être, Sainte Foy rime avec sérénité et détente, ses centres spas offrent des cures thématiques et soins à la carte pour se ressourcer. Sainte Foy, comme un joyau rare et précieux. Un secret qui se chuchote à l’oreille...!

 
 

 

 

 

 

M. Paul CUSIN-ROLLET
Maire de Sainte Foy Tarentaise

 

Villaroger

Au coeur de la Haute Tarentaise à dix km de Bourg Saint Maurice en direction de Val d'Isère et Tignes, la commune de Villaroger étale ses 3383  ha sur la rive gauche de l'Isère, surmontée par le dôme majestueux du Mont Pourri (3770m) mais également par les sommets du Mont Turia (3653m), de l'Aiguille Rouge (3226m). Villaroger possède une grande partie de son territoire en espaces protégés : 1170 ha dans le Parc National de la Vanoise et 1114 ha dans la réserve naturelle "Les Hauts de Villaroger". La réserve naturelle créée en 1991 assure un refuge à la faune montagnarde dont le tétras-lyre, hôte de marque très discret de cette réserve.

Partagée entre forêt, zone agricole et espaces naturels, Villaroger est le lieu de départ de nombreuses promenades, randonnées et excursions avec la possibilité de coucher dans les refuges de Turia et de la Martin. Villaroger c'est aussi du grand ski... avec le domaine skiable PARADISKI... et la célèbre piste de l'Aiguille Rouge avec plus de 2000 m de dénivelée. Cette piste de 7km de long est l'une des plus longues d'Europe.

   

 

 

 

 

M. Alain EMPRIN
Maire de Villaroger

 

Tignes

La commune de Tignes, située à 2100 m d’altitude en Haute-Tarentaise, compte 2 605 habitants répartis sur différents villages : Val Claret, le Lac, le Lavachet, les Boisses, Tignes 1 800 et les Brévières. Sa superficie est de 9 114 hectares dont une partie au coeur du Parc National de la Vanoise. L’histoire de la commune est marquée par la construction du barrage du Chevril pour la production électrique.

Tignes est une station de ski à renommée internationale grâce à son domaine skiable et son glacier de la Grande Motte à 3 000 m d’altitude. Son domaine est, de plus, relié à celui de Val d’Isère pour former l’Espace Killy. Ainsi, Tignes accueille de nombreux vacanciers, réunissant jeunes et moins jeunes et notamment lors d’événements marquants (X Games, réveillon du 31 décembre avec DJ reconnus, compétitions de freestyle, etc.).

Par ailleurs, vacanciers et habitants peuvent profiter d’équipements culturels et sportifs, été comme hiver : "Tignespaces" avec ses 7948 m2, nouveau centre sportif et de congrès, sera plus particulièrement dédié à la pratique des sports collectifs et individuels. Il offrira un nouveau mur d’escalade de 13 mètres de hauteur sur 42 mètres de longueur.

   

 

 

 

 

M. Jean-Christophe VITALE
Maire de Tignes

 

 

 

Val d’Isère

Village authentique de montagne avec ses chalets en bois et en pierres et ses toits de lauzes, Val d’Isère est situé à 1850 mètres d’altitude au pied du Col de l’Iseran, un des plus hauts cols routiers d’Europe (2770 mètres) reliant Tarentaise et Maurienne.

Val d’Isère est une station de ski mondialement reconnue pour son domaine skiable, l’Espace Killy, qui s’étend sur le territoire de Val d’Isère et Tignes. Cette station sportive accueille chaque année le Critérium de la première neige, étape incontournable de la Coupe du Monde de ski alpin. Elle fût le théâtre des compétitions masculines de ski alpin des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992 et plus récemment organisatrice des Championnats du Monde FIS de Ski Alpin en février 2009.

Véritable espace naturel et protégé, Val d’Isère est également une des portes d’entrée du Parc National de la Vanoise où se rencontrent marcheurs, randonneurs et passionnés de nature. 63 % du territoire de la commune sont protégés au titre du Code de l’Environnement.
En août 2008, elle s’est lancée dans une démarche volontaire d’adhésion à la Charte de développement durable de l’ANMSM en faveur des stations de montagne. Cette charte vise à intégrer les principes du développement durable dans les politiques publiques locales, et à en garantir la mise en œuvre à une échelle communale.

 
 

 

 

 

 

M. Marc BAUER
Maire de Val d’Isère