Accueil>Environnement et déchets>La renouée du Japon>Lutte contre la Renouée du Japon

Lutte contre la Renouée du Japon

La Renouée du Japon est une plante invasive originaire d’Asie importée en Europe au début du 19ème siècle pour ses qualités esthétiques.

Cette plante est dite « invasive » car elle s’est rapidement échappée des jardins pour s’acclimater à différentes zones et à notre région montagneuse.

La Renouée du Japon pousse d’avril à septembre et peut atteindre jusqu’à 3 mètres de haut. Elle aime se développer sur les friches, les bords des routes (remblais) et les berges des cours d’eau empêchant ainsi, les autres végétaux de pousser.
Seule la fauche répétée dès mai et l’arrachage précoce sur les nouvelles pousses en avril limitent son expansion.

 

L’équipe Environnement de la Communauté de Communes participe à son élimination dans le cadre de l’entretien d’un sentier de 150 km de long en Haute Tarentaise (le sentier Intervillages) et de l’entretien de certains cours d’eau de la vallée en arrachant les plants à proximité des lits.

Quelques conseils pour lutter contre la Renouée du Japon :

  • Pour la fauche : il est nécessaire de la faucher dès 40 cm tous les ans. Il ne faut surtout pas composter ces déchets mais les laisser sécher sur place.
    Bien laver les outils après la fauche pour ne pas transporter le rhizome (racine) qui peut repartir facilement.
  • Pour l’arrachage précoce : arracher la plante le plus tôt possible en veillant à tirer
    doucement pour ne rien laisser en terre.
  • La prévention : la Renouée du Japon aime les terrains à nu, on peut donc planter des espèces adaptées au sol et au climat à forte croissance pour éviter sa prolifération ou faire pâturer régulièrement ces zones par des animaux

 En savoir, plus consulter la fiche conseils

 

Cette plante a pour caractéristiques des feuilles en forme de coeur et de petites fleurs blanches en grappes au moment de la floraison en juillet.